DEVOIR DE MEMOIRE

ORADOUR. Histoire, Vigilance et Réconciliation

Month: janvier 2013

Texte de la pétition et signataires

hebras1

La condamnation de l’un des deux survivants du massacre d’Oradour sur Glane, justifie la mobilisation de citoyens indignés par les attendus de la Cour d’appel de Colmar.

Robert Hebras se voit en effet dénier la qualité de témoin pour ne pas avoir “distingué Allemands nazis et Alsaciens portant le même uniforme” – dans les circonstances où il les a vus*, le reproche est d'une cruelle ironie – et “avoir douté de l'incorporation de force, érigée en vérité historique et judiciaire bien établie”.

Cette conception globalisante est contestable car elle revient à considérer que tous les incorporés étaient des “malgré-nous” sans exception. A la responsabilité collective exclue par l’amnistie votée par l’assemblé nationale en 1953, serait substituée l'innocence collective.

Le jugement de Colmar vérifie le danger d'instrumentaliser l'histoire dans les prétoires, réactive un conflit de mémoires et pourrait raviver la plaie de l'amnistie de 1953 que des gestes d’apaisement se sont appliqués à cicatriser depuis des décennies.

Il est de notre devoir d’encourager Robert Hébras à se pourvoir en cassation et de le soutenir, d'autant plus qu'il apparaît victime d'une réédition malencontreuse d'une version qu'il avait amendée.

*Pour mémoire : le 10 juin 1944,Robert Hebras échappa miraculeusement à l’exécution du groupe d’hommes parmi lesquels il se trouvait. Sa mère et ses deux sœurs périrent brulées vives dans l’église où les SS entassèrent femmes et enfants. La tuerie d’Oradour fit 642 victimes.

 

SIGNATAIRES :
Acas Christine
Ader Guy
Agnoux Laetitia (19)
Aizpurua Philippe
Alain Nicolas
Alary Jean-Christophe : principal de collége
Alary Marielle (46)
Alavoine Daniel
Albarède Denis
Albaret Dominique
Albert-Roulhac Geneviève
Albert-Roulhac Madeleine
Alberty Jean
Albouy Micheline
Allafort Marcel
Allaire Dany
Allard Pierre : maire de St Junien, conseiller général
Allerat Pierre
Allombert Georges
Alméras Danièle
Alonson Frédéric : professeur d’histoire (19)
Alvarez José
Ambrosini Jean-Luc
Ambrosini Pilar
Ammar David (91)
Anaclet Bernard : conseiller municipal Isle
Anaclet Jean-René
Anaclet Michèle
Anaclet Nathalie
André Annick
André Roger
Andrieu Daniel
Andrieux François
Angleraud Jacqueline
Angleraud Paul
Antona Patrice : radio bleu Corse
Araujo Lucie
Archambault Fabien : maitre de conférences en Histoire contemporaine
Argagnon Jacques
Ariel Cristovao
Arizolli Gilles : journaliste honoraire
Arliguie Jean-Robert (46)
Armand Jeannine
Armand Philippe
Armand René
Arnal-Barrat Pierrette : Résistante
Arnaud Bernadette : professeur d’histoire
Arnaud Bernard
Arnaud Chantal
Arnaud Jean-Pierre
Arnaud Laurent : professeur d’histoire
Arnaud Mauricette
Arnaud René
Arnault Jean-Philippe
Arnould Elsa
Arsac Gérard
Arsac Simone
Arslan Benjamin
Artiaga Loïc : maitre de conférences histoire
Arvis Jean
Attias Joseph
Aubert André : enseignant retraité
Aubert Joelle : éducatrice
Aubry Alain
Aubry-Montfort Marie-José
Auchère Danielle
Auchère Danielle
Auchère Jacques
Auchère Jacques
Audoux Jean-Louis
Audrerie Jacques
Audroin Jeanine
Augereau Jacques
Augusto Telma
Aumigny Laure
Aupetit Antoine
Aupetit Henri : retraité SNCF
Aupetit Mireille
Auproux Isabelle
Avizou Guy : vice-président Conseil Général de la Creuse
Aymard Jean-Louis : professeur d'histoire
Aymard Jérôme : professeur d’histoire (23)
Aymard Nicole
Aymard Sylvie : professeur d'histoire
Azoula Nadine
Bachelier Sylvain
Bacigalupo Roselyne(13)
Bacqué Sylvie
Baffert Christophe
Bajard Karine
Bajou Max
Balage Jean-Jacques (33)
Ballot Jean
Ballot Marie-Christine
Baloche Catherine
Baloge Rémi
Ban Angélique
Banzet Pierre
Baranger Pierre-Jean
Barbancey Pierre (75)
Barbara Eric
Barbazange Maurice
Barbe Patrice
Barbier Kedir (19)
Barbin Michel
Bardel Jérôme
Bardet Camille
Bardot Hélène
Barget Pierre
Barguillet Laure
Bariant Jacques
Barnique Roger
Barny Robert
Baron Claude
Baron Jean-Pierre (84)
Barreaud-Duret Mireille
Barrier Louis
Barrière Aurélie
Barthelot Bruno
Bartout Aurélie
Bastiansan Sandra
Basty Ch
Basset Alain
Bataille Daniel
Batard Marc
Batton Agnès
Batton Claude
Baubiat Thierry : professeur d'histoire
Baulant Véronique
Bayant Gérard : retraité
Bayard Jean-Luc
Bayard Marie Emilienne
Bazille Catherine (22)
Beau Michel : écrivain
Beaubatie Catherine : députée
Beaubatie Gilbert : professeur d’histoire
Beaubiat Thierry
Beauchamps Marianne
Beaupère Marie-Laure
Becamel Anne-Marie
Béchade Marcel
Bedoin Jean-Paul : bureau national ANACR
Beillot Denise
Beillot Guy
Bejaoui Tahar
Belair Jean-Louis
Bellintani Isenau : enseignante
Belliol Jacqueline (75)
Belloir Heloïse
Bellot André
Benaben Jean-François
Benayoune Anne
Benayoune Serge
Benda Sylvie (37)
Benkirane Nicole
Bensaid Laurent
Bensimon Richard
Béreau Jean-Marie
Berger Gérard
Berger Olivier
Bergeron Nicolas
Berland Yvon
Bernabeu-Casanova Emmanuel
Bernard Anne-Marie
Bernard Bernadette
Bernard Daniel
Bernard Geneviève
Bernard Héléne
Bernard Jean-Claude
Bernard Jean-Jacques
Bernard Jocelyne
Bernard Michel
Bernard Pierre-Alain
BernHardt Rodolph
Bernier Alain
Bérody Claude : professeur d’histoire
Bertazzo Paul
Berthier Pierre
Bertrand Alain
Bertrand Guillaume
Bertrand Marie-José
Bertrand Valérie
Bertrang Mike
Bessaguet Eric
Besse Christiane
Besse Jean-Paul : professeur d'histoire
Besse Michel
Besse Vassili
Betoulle Micheline
Beullé Jean-Louis
Beylle Bernard
Bézeaud Régis
Biardeaud Aline : élue et professeur
Biardeaud Jean-François : professeur
Bidaud Bruno
Bidaude Bernadéte : conteuse/auteure
Bidout François
Bidout Frédéric
Bidout Simone
Bidout Thomas
Bienaimé Alain
Bigot Christophe
Billoux M
Billy Jacky
Bimbaud Jacqueline : retraitée
Binard Jocelyne : retraitée
Bintener Carlo
Biojoux Catherine
Biojoux Eric
Biojoux Jean
Biojoux Jean-Marc
Biojoux Laurent
Biojoux Nicole
Biojoux-Kirschleger Anne-Sophie
Biron Claude
Biron Marie
Bitard Aurélie
Blanc Dominique
Blanchard Véronique
Blanchet Jean-Luc : réalisateur Paris
Blanchon Louise
Blanchot Marie
Blasco René
Block Patrick
Blondeau Jean-Philippe
Blondeau Martine
Blottière Jean-Charles : professeur d'histoire
Blottière Marie-Claire : professeur d'histoire
Bocquillon Annick
Bois André
Bois Jacues
Bois Michel
Boisseau Jean-Claude
Boisserie Alain
Boissière Odette : documentaliste FR3
Boissou Jacqueline
Boissou Jacques
Boissou Lionel
Boissou Richard
Boitiaux Christophe
Bolze Maurice : directeur Conservatoire de musique, retraité (42)
Bombel Anne : professeur
Bombel Gérard
Bomme JP
Bonan Jean-Denis (94) : réalisateur
Bonhomme Claudine
Bonhomme Marie-Madeleine
Bonhoure Pierrette
Bonilla Jean-Claude
Bonnat Jean-Louis
Bonnat Yvonne
Bonnaure Alain
Bonnaure Michelle
Bonnetaud Bernard
Bonnetaud Marie
Bonnetblanc François
Bonnier Manon
Bonte Philippe
Bontemps Tania : professeur
Bonus Thierry
Boussel Liliane
Bordas Gérard
Bordas Monique : professeur
Borde Marianne
Borde Robert
Bordes Sylvie
Borzeix Anabel : professeur de lettres
Borzeix Daniel : éditeur
Bosset Martine
Botella Michel
Botella Solange
Botton Vanessa : professeur d’histoire (19)
Botton Violaine : professeur d’histoire (77)
Bouby Georges
Bouby Mireille
Boucheny Serge
Boucher Jeanne
Boucher Marion : professeur d’anglais
Bouchouicha Nicolas
Boudet Armand
Boudet Lucienne
Boudet René (23)
Bouffet Paul
Bouillon Bernard : ancien rédacteur Populaire
Bouissou Guy
Boulanger Norbert
Boulanger Pierre
Boulesteix Antoinette
Boulestin Monique : ancienne députée
Bouny Jean-Pierre : président ANACR Chabanais (16)
Bourcart Gérard
Bourdelas Laurent : professeur d’histoire
Bourderioux Aurélie
Bourdier Elisabeth
Bourdolle Philippe
Bourdy Monique
Bourgnon Yves : ancien journaliste
Bourrandy Xavier
Bourriaud Gérard
Boursier Eric
Bourzai Bernadette : sénatrice de la Corrèze
Boussicault Martial
Boussicaux Sylvie
Boussin Ludovic : professeur d’histoire
Boutaud Florence : agricultrice
Boutaud Laurent : agriculteur
Boutaud Roger
Bouteloup Charlotte
Boutet Gérard
Boutet Annie
Boutinaud Christiane
Bouyaud Christine
Bouyssou Colette
Bouyssou Jean-Claude
Bouyssy Alain
Boyé Michel
Boyer Catherine
Boyer Jean
Boyer René
Boyer Serge
Brandy Claude : élu
Brauer René
Braun Marie-Madeleine
Bravary Dominique
Bredoux Béatrice
Brégéras Robert
Breillou Marcel
Bremaud Alexandre
Brethenoux Isabelle
Brethenoux Jean-Paul : assistant principal du patrimoine (16)
Breton Christiane
Breton François
Breuil Claude
Breuil Fabien
Breuil Laurent
Breuil Lucien
Breuil Lydie
Breuil Michel
Breuil Pascale
Breuil Roger
Briançon Luc
Briant de Laubière Benoit
Briend Emmanuel : proviseur honoraire
Briend Marie-Claude : élue
Brignollet Jean
Brissaud Marguerite : professeur d’histoire
Brix Michelle Eude
Broida Monique
Brondeau Guy
Brosseau Alain
Brot Ginette
Broueil Alain
Brouille Bernard
Brousse Marie-Thérèse
Brousse Jean-Michel
Brousse Sofia
Brousse Vincent : professeur d'histoire
Brulai Nicoles (91)
Brulin Benoît
Brun Alain
Brun Christophe : professeur d'histoire
Brun Michel
Brunel Jean-Louis
Brunelle Hervé
Brunet Patrice
Brunet Philippe sociologue : Université Evry
Bruthiaux Madeleine (88)
Buffière Jean-Claude
Bugeaud Serge
Bugeon Emmanuel
Buisson André
Buisson Cécile
Buisson Fred
Bulfay Françoise (93)
Bunales Edgar André
Bureau Claude
Burgos André: Déporté Dachau
Buron Béa (25)
Busseraud Charles
Buxeraud Henri
Buxeraud Jean-Pierre
Cabanillas Emile
Cabasso Gilbert
Cabrillac Hélène
Cabrillac Maxime
Caillaud-Fromholz Brigitte: professeur d’anglais
Caillot Jean-Pierre
Calahorra Jacques
Calandreau René
Callegret Catherine
Calluaud Jack
Camara Aminata
Cambray Denise
Candas Claude
Candela Christine
Candille Sylvaine
Cantournet Philippe
Caragnaud
Cardinale Mathieu
Cardinaud Brigitte
Caré Jean-François : secrétaire général IHS-CGT Métallurgie
Cariou Yveline (13)
Carle Sylvie
Carlier Alain
Caron Alain
Caron Michel
Carrance Danièle
Carrette Martine (71)
Cart Marinette
Cart Mauricette
Casalta Mathilde
Castagné Héléne
Catelain Yann
Cathalifaud Henri
Cathalifaud Jean
Catheloux Alain
Caunant Charles
Caupène Alain
Caupène Lilane
Causse François
Cautres Pascale : professeur d’histoire
Cavitte Anne-Marie
Cavy Barbara (63)
Cayro Evelynel (60)
Cayrolle Albert
Cazals Patrick : réalisateur écrivain Paris
Cazanove Lydie( 23)
Célérier Flavien : professeur d’histoire (19)
Cerutti Amandine
Cerutti Chantal : professeur d'anglais
Cerutti Claude
Cessac Simone
Chabanais Lucien
Chabanier Jean-Claude
Chabassier Robert
Chabaud Maurice
Chabauty Claude
Chabauty Liliane
Chabernaud Sylvie : documentaliste
Chabrely André
Chabrol Marie-Claude : professeur d’histoire
Chabrol Yves : professeur d'histoire
Chadebech Odile
Chadeyron Ida
Chalmeau Cyril
Chalons Sophie
Chambord Emilie
Chambord Gérard
Chambord Richard
Chamboux Annie
Chamboux Jacques
Chamoulaud Marie-Jeanne
Champagne Christian
Champagne Estelle
Champaloux Franck
Champomier Maryse
Chanivot Laurent
Chanut Sylvie
Chantegros Annie
Chantegros Claude
Chantre Jacques
Chantre Lysiane
Chapeau Anne-Marie
Chapeau Yolande
Chapelle Pierre
Chapeu Michel
Chapeyron Ghislaine
Chaponik Eliane
Chapoulie Claude
Chapron Patrick
Chaput Jean-Marie
Char Alain
Charbonnier Alain
Charbonniéras Christian (27)
Charissou Jean-claude
Charles Georges
Charles Patrick : adjoint au maire de Limoges
Charlier Christian
Charlier Evelyne : professeur d'histoire
Charlot Catherine
Chartreux Marie
Chartrier Armand
Chassagnard Odile
Chassaing Maryline
Chatain Georges : journaliste
Chateau Jean-Pierre
Chatenet Henri
Chauffour Joël
Chaumerliac Claude
Chaumette Joëlle
Chaumon Jean-Louis
Chazat Guy
Chazelas Marcel
Chêne Christelle
Chêne Christian
Chêne Eliette
Chenevas Patrick
Chevaldonné François : professeur émérite Université Marseille-Aix
Chevalier Jacqueline : adjointe honoraire au maire de Limoges
Chevallereau Gérard
Chicot Catherine
Chicot Christian
Chimène Joëlle
Choisy Denise
Cholbi Monique
Chopard Alexandre
Chouet André
Chouzenoux Annie
Chrétien Michel
Christophe Anabelle
Christophe Georges
Christophe Georges
Chupin Jacques
Ciblac Jean-Louis
Cibot François : journaliste
Cibot Janine
Cibot Jean : professeur d'histoire
Citot Bernadette
Clavaud Aurélia
Clavaud Maryse
Clavaud Nadine
Clavaud Nicole
Clavaud René
Claverie Annette : psychologue
Clergeon Hervé
Codecco Christian
Codecco Jean-Guillaume
Codecco Sylvie
Cogneras Cyril : conseiller municipal Limoges
Coignac Anne-Marie
Colasson Pierre
Colasson Xavier
Colin Thierry
Collin Jacqueline
Colombeau Roger
Coly Gilbert
Coly Georges
Combe Alain
Combe Christiane (19)
Combe Jean-Pierre (19)
Combeau Sandra
Combrouze Céline
Comité Départemental de l’ANACR
Compain Monique : maire, ancienne Conseillère Régionale
Conseil d’Administration du Comité Des Martyrs de Tulle
Constans Raymond
Constant Christian
Constantin Bernadette
Contremoulin Gérard
Corazza-Bidout Marielle
Cordeboeuf Hubert
Cordier Alain
Corona Chiara
Corneille Jean : journaliste
Corrèze Lucile
Corrèze Roger
Corvisier Jacqueline
Cossard Claude
Cossu Yvonne (06)
Coste Julien
Couder Fabrice
Coudert Alain
Coudert Philippe
Couegnas Alain
Couegnas Anne-Marie
Coulareau Elizet
Coulaud Alban : metteur en scène
Coulaude Véronique
Coulibaly Goundo
Coulor Céline
Couqueberg Olivier
Courbarien Barbara
Courbarien Guy
Courdeau Charlotte
Coureau Jean-Louis : maire de Puymirol (47)
Courgnaud Marcelle
Courgnaud Marie-Laure
Couronnet Mickaël
Courtois André
Courtois Gérard
Cousin Olivier (59)
Couteau Didier : ingénieur informatique
Coutelle Monique
Couturier Maurice :Maire de Saint Sylvestre (87)
Couty Romain : professeur d’histoire
Couvidou André
Créange Robert : secrétaire général FNDIRP
Crenier Michèle
Cristol Jean-Michel
Crochemore Mathieu
Crochemore Michelle
Crouzet Gérard
Crovisier Jean
Crugnaud André
Cruveilher Muriel
Cuguillere Maryse
Cuisy Huguette
Cussaguet Philippe
Da Silva Sandrine
Daeams Bernard (59)
Daems Sylvie (59)
Daens Benoît
Dagoury Marie-Catherine
Daheron Anne
Daheron Patrick
Dalbrut Jean
Delestre Marie-France
Dalies Jacqueline
Dallaire Jacinthe (Canada)
Daniau Grégoire
Daniel Christophe
Danthieux Dominique : professeur d'histoire
Danthieux Odile : professeur d'histoire
Dardilhac Annie : maire de Javerdat
Dardilhac Eliane
Dardilhac Jean-Claude
Darfeuille Marcel : trésorier départemental ANACR
Darnajoux Georges
Darnajoux Georges
Darquie Danielle
Darroman Charles
Darroman Michelle
Darthout Marie
D'Artois Henri
Daubisse Denis
Daubisse Monique
Daubry Jeannine
Dauchez-Loth Marthe
Dauguet Claude
Dauliat Jeanine
Daure Marion
David Daniel
David Patrick
David Renée
David Rose-Marie : retraitée
Davy Louis Marie (35)
De Beaune Jean
De Boer Jan
De Castelet Christine
De Castelet Damien
De Dietrich Geneviève
De Forgeac André : journaliste
De la Bardonnerie Geneviéve
De la Brocherie Michel
De la Cotte Arnaud
De La Cruz Mary-José
De La Iglesia Christelle
De l'Arbre Geneviève
De Madre-Lemaire Jeanine
De Malavas Jean-Pierre (92)
De Maupéou Hervé
De Vailly René
Debosse Richard
Décherat Jean-Louis
Deconchat Robert : cinéaste
Decrop Babeth : retraité
Decrop Christian
Defaye Erika : professeur
Defaye Nicole
Defaye Robert
Defaye Yves
Defeuillas Martine
Defeuillas Martine : institutrice
Defremont Eliane
Degorceix Alain
Degot Maurice : président départemental de la FNACA
Degruelle Angèle
Deguilhem Jean-François
Dehennault Alain
Del Mashio Gérard
Del Pazo Gérard
Delage Geneviève
Delage Marie-Christine : maire de St Laurent les Eglises
Delahaye Manuela : collaboratrice Parlementaire
Delaporte Florence : écrivain
Delarochette Eric
Delarue Jean
Delaunay Bernard : professeur d'Histoire
Delbès Pierre
Delbos Henriette
Delenoet Bruno
Delestre Marie-France
Delétage Guy
Delhoménie Françoise
Delhoume Didier : conservateur à la DRAC
Delle-Case Claudia
Della Torre Claude
Delmas Gérard
Delmon Georges
Delord Danièle (19)
Delord Julien
Delord Marcel (19)
Delos Hélène : professeur d’histoire
Delos Henri
Deloustal Carole : professeur d’histoire
Delplanque Grégory
Delporto Danielle
Delrous Serge : professeur
Delugin Michel : président “Libération PTT” (ANACR), fondateur MNR de Champigny (93)
Demathieu Christophe
Denichoux Arlette : professeur
Denichoux Lucien
Denis Bernard
Denis Eric
Denis Malabou : maitre de conférences à l'Université de Limoges
Denis Marie-Hélène
Denoueix Michel
Deplat Laurent
Derozier Patricia
Desbordes Albert
Descamps Cécile : retraitée EDF-GDF
Descamps Fredy : retraité EDF-GDF
Desgranges Alice
Desmous Nathalie (59)
Desoppi Marine
Desourteaux André
Desourteaux Suzanne
Despain Pierre
Despert René
Desplanches André
Desplanches Elise
Desplombins Robert André
Despouy Lucienne
Desroches Liliane
Desseix Palmira : élue et professeur
Dessouter Julie
Dessouter Marc
Dessus Henri
Desvalois Jacques
Deust Anne-Marie
Détivaud Bernadette
Devanzo Pierrette
Devaud Jeanne
Devaud Jeannette
Devaud Michel
Devaux Didier
Devaux Ginette
Deveautour Christine
Deverrière Evelyne
Devoyon Mireille
D'Henin Brigitte
D'Hollander Paul : historien
Dias Thomas
Djellal Mehdy
Dominique Michel
Dominique Yvette
Donnart Guy
Dossin Chantal : professeur d’histoire(27)
Doucet Claude
Doucet Laurent : professeur d’histoire
Douillet Monique
Doulut Roland (47)
Doumet Dominique
Doumet Josette
Doursout Henri
Dousset Josy
Dragou Annick
Drelon Michel :président du Comité des Martyrs de Tulle
Dreyfus Michel : historien, directeur de recherche émérite au CNRS, maire adjoint de Peyrillac
Dribault Guy
Druot Alain
Du Boucheron Eliane
Du Bron Marion
Dubarry Jean-Bernard
Dubesset Martine
Dubois André : maire adjoint de Saint-Yrieix-la-perche
Dubois Emile
Dubreucq Jean
Dubreuil Annette
Dubreuil Marie-Thérèse
Dubreuil Martine
Dubreuq Jean
Dubroca Gilles
Dubroca Jean-Pierre
Dubuc Bruno (18)
Dubuc Christophe : professeur d'histoire
Dubuc Marie-Cécile : professeur d’histoire
Duchambon Jean :maire de Saint-Victurnien (87)
Ducharlet André
Duchiron Paulette
Duclos Daniel
Duclot Chantal
Ducos Patrick
Ducos Roselyne
Ducote Claude
Ducote Jacqueline
Ducouret Marie-Françoise
Dufour Christian : professeur retraité
Dufour Jean-Marie
Dufour Nicole
Dufour Philippe
Dufour Stéphane
Dufour Valentin
Dufraisse Sylvain
Dufresne Claude
Dugas Elisabeth
Dugot Jean-Claude : délégué régional du Souvenir Français
Dogot Josette
Dugot Maryse
Dulou Philippe
Dumas Albertine
Dumas Roland : avocat, ancien ministre des Affaires Etrangères, ancien Président du Conseil Constitutionnel
Dumay Laurent
Duménil Anne
Dupic Marie
Dupierris Marie-Françoise
Dupuy Philippe
Duponchel Daniel
Duprat Claudine
Duprat Jean-Louis
Duprat Simone
Duprat Sophie
Dupuis Cécile
Dupux Géraldine
Dupuy Fanny
Dupuy Hervé : professeur d’histoire
Dupuy Jean-Pierre
Dupuy Marie-Christine : professeur
Dupuy Marie-Thérèse
Dupuy Patrick
Duqueroix Patrice
Duquerroix Paulette
Durand Alain
Durand Séverine
Durec Cyril
Dureck Hélène
Durin Jean
Duroudier Alain
Duruisseau Geneviève
Dutour Yvette
Duval Alain
Duviallard Florence (19)
Duzou François
Ebenstein Bernard :adjoint au maire de Limoges
Ede François : cinéaste Paris
Edeline Marie-Jo
Edinger Daniel : réalisateur (75)
Edme Gilles : conseiller municipal Bessines-sur-Gartempe
Eisner Jean
Elbaum Gabrielle : IEN honoraire
Elbaum Serge : professeur
Elke Christophe
Elman Marbouty Laura
Elosegui Michèle
Emery Laurent
Engler Jean-Eudes
Esclamadon Jean-marie : retraité
Escobar Bernard
Escribe Monique : professeur
Escudier Marie-Héléne : CPE lycée d'Ussel (19)
Escure Fabrice
Espinasse Joan-Miquéu : enseignant en occitan
Espeso Manuel
Esquilat Lucien
Etay Françoise : professeur
Etienne Roland : professeur émérite Paris Sorbonne
Euzet Bernard
Expert Armelle : professeur
Eymard Tanita
Fabre Claude : professeur
Faedda-Lamothe Christiane
Fainzang Bernard : inspecteur éducation nationale (47)
Fainzang Fabien
Fainzang Monica (47)
Fardeau Chantal
Fardet Laure
Farel Bernard
Fargeas Jean-Claude
Fargeton Claude
Farrugia Alain
Faucher Christophe
Faucher Daniel : conseiller général de Nexon
Faucheur Hervé
Faugeras Claude
Faugeras René
Faugeroux Annie ; élue et professeur
Faugeroux Gérard
Faugeroux Mathieu
Faugeroux Mickaël
Faulcon-Malagu Louise
Faure Catherine : professeur d’histoire
Faure Hervé : directeur centre culturel Isle
Faure Michel
Faure Yvette
Fauvet Annie : institutrice retraitée
Fauvet Jean-Claude : vice-président départemental de l’ANACR
Faye Frédéric
Faye Joëlle
Fédabeille Anne
Feldman Bernard : professeur retraité
Feneteau Serge (33)
Féral Damien
Féret Monique
Fernandez Eliseo
Ferrand Michèle
Ferrand Pierre
Ferrandini Marie-Antoinette
Ferrari William (13)
Feydi Annick
Feydi Jean-Jacques (Jacki) : chanteur
Filleux Valérie
Finot Vanessa : journaliste télévision
Fiorini Alice : professeur de lettres
Fite Christian
Fleurat Jean-Philippe
Fleurat Robert
Fleurat-Lessard Raymond : profeseur
Foesser Patricia
Follin Michel (75) ; réalisateur
Fons Anthony
Fontanillas Thierry
Foos Marie-Reine
Forgeas Jean-Claude
Forgereau Didier : professeur
Forgeron Rose : médecin
Fortin Pierre
Fouché Jean-Jacques : ancien directeur du CMO
Fougeras Martine
Fougeroux
Fourgous Reine
Fourgous Yvonne
Fouris Thibault
Fouli Josette
Four Franck
Fourches Maurice : proviseur honoraire
Fourgeaud René-Guy
Fourgnaud Alain
Fourgnaud Claudine : professeur d’Histoire
Fourgnaud Geneviève
Fourlel Julien
Fourniaud Bernard
Fourniaud Janine
Fournier Gabriel
Fournier Jean-François
Fournier Régine
Foury Daniel : ancien journaliste
Foussat Christine
Foussat Michel
Foussat Michelle
Foussat Nadine
Fradet Anne-Marie
Fradet Marie-Andrée
Fradin Martial
Fraisseix René
François Patrice (44)
Frandon Isabelle : professeur de philosophie
Fraysse Jean : Résistant Déporté
Fraysse Michel : retraité
Fréjaville Lucie
Fredonnet Raymond
Frenck Philippe (75)
Freton Martine
Frey Pierre-Yves : président AEEPS et de RCSL
Freycenet Philippe
Freyssinet Jacques
Fromentin Jacques
Fromholz Alphonse : professeur
Frugier Annie
Frugier Raymond
Frugier Raymond : maire d’Oradour sur Glane
Frugier Robert
Fumat Monique
Fumat Noël
Fuseau Corinne
Gabert Gérard
Gabet jacques
Gache Marie-Claude
Gache Simone
Gadet Denise
Gadiout Colette : ancienne députée européenne
Gady Jean-Paul
Gaffet Philip : avocat
Gaget Roger
Gaildraud Jean-Pierre
Gaillard Jean- Robert
Gaillard Marie-Christine
Gaillard Pierre
Gallo André
Gallo Myriam
Gallois Bernard
Gallois Denise
Gally Anne-Marie
Gally Jean-Pierre
Galtaud Josettte
Gamaury Jean
Gambari Joël
Gambari Nicole
Gandois Jacques
Gandois Ginette
Garcia Fabien
Garcia Pierre
Garnett Nicola (Angleterre)
Garniche Jean-Claude
Garniche Roland : élu, professeur
Garrabet Gérard
Gaspéroni Jean
Gaspéroni Yolande
Gasteix Jean-Claude : président départemental de l’UFLAC
Gaulier-Fanfan Cécile
Gauthier Christian
Gauthier Christian : président délégué de l’ANACR (comité de Cieux)
Gauthier Geneviève
Gauthier Jean-Marcel
Gauthier Laurent
Gauthier Michel
Gauthier Michèle : retraitée
Gauthier-Pagnon Marie-José
Gauvrit Dominique
Gavinet Jean
Gavinet Marie-Thérèse
Gay Alain
Gay Josette
Gayot Jacques
Gayot Nicole
Gayout André
Gayout Méline
Gayout Sophie-Marie
Gendillou Jean-Jacques : maire de Thouron (87)
Gendillou Louis : résistant interné
Gendraud Andrée
Genet Michel
Georges Annie
Georges Christophe
Georges Jacques
Georges Marcel
Georges Vinciane
Gérald Laurianne
Gérald Madeleine
Gérenton Claude
Geslin Anne
Geslin Jean
Ghernaouti Yonnel : historien des religions
Gibaud Annie
Gibaud Gérard
Gibeau Christophe
Gibert Didier
Gilbert Henri
Gibiat Daniel
Gibouin Sandra
Gilles Elisabeth
Gilli Edmond : technicien audiovisuel
Gilson Nicolas
Ginestet Paul
Gingreau Laury
Gingreau Mélissa
Gioux Guy
Girard Julien
Girardin Edwige
Girardot Hélène
Giraud Bernard
Girault Raymond
Girroy Claude
Girroy Eliane
Girroy Marcel
Giusti Jacqueline
Gloannec Morgan
Glomot David : historien
Godart Claude
Goguet Brigitte
Goidin Stéphanie
Goigoux Alixia
Goirand Colette
Golfier Michèle
Gomès Marie
Gontier Jeanne
Gonzalez Jean
Gorge Julien
Goriau Anne-Tiphaine
Gorin Gilbert
Gorse Bernard
Gorse René
Goudjil Zahoua
Gourdon Jacques
Gourdon-Regne Florence : fonctionnaire Territoriale
Gourinel Jean
Gournet Cédric
Goursat Jean-Marie
Gouttefarde Daniel
Grabiaud Roger
Graf Martin (Allemagne)
Grand Annie
Grand Claude
Grandcoing Andrée
Grandcoing Philippe : professeur d'histoire
Grandcoing Raymond
Grandjean Pierre
Granet Christiane
Granet Marie-Christine
Granet Michel
Granet Olivier
Granet R.et G.
Granet Thierry
Grange C
Granger Christophe
Granger Jean-Pierre
Granger Marie-Pierre
Granger Pierre
Granier Roger
Grany Jean-Claude
Grany Michel : adjoint honoraire au maire de Limoges
Grasset Georgette
Gratien Claude : enseignant retraité
Gratien Roseline : enseignante retraitée
Gravelat
Grégoire Jean-Claude (36)
Grellety Jean-Christophe (33)
Grillon Dominique
Grimault Lucien
Grimault Marie-Christine
Gubert Thierry
Guédet Laurence : ingénieur
Guémand Didier
Guenand Didier
Guérin Martine
Guérin Pierre
Guéroux Gérard
Guéroux Nathalie
Guery Gérard : retraité édition
Guezello-Denichoux Céline
Guibaud Olivier : proviseur
Guibert Benoît
Guiet Yves : professeur d’histoire (23)
Guilbaud Luce
Guilhaume Elise
Guilhaume Raymond
Guillard Laurent
Guillaume André
Guillaume Jacky
Guillaumie Fatima
Guillaumie Marc
Guilleminot Christian
Guilleminot Régis
Guillemot Pascale
Guillet MF
Guilloret Henri
Guillou Michèle
Guilloux Maurice
Guimet Patrick
Guinand Gérard
Guinand Pierrette
Guine Fabrice
Guingouin Michèle
Guiot Edith
Guittet Alain : pianiste, compositeur
Haberstroh Gilles
Haensler Denis (33)
Hagerman Marie-Claire
Hagerman Yves
Hauquin Sandrine
Halary Jacques
Hanicot Jacques : retraité EN
Hannot André
Hannot Andrée
Hardy Jean-Claude
Hatzenberger Roland : journaliste
Hauchard Catherine
Hawes Douglas
Hebert Laurent
Hébras Agathe
Hebras Alain
Hébras Richard
Hébras Thibaud
Hecklé Géraldine
Hennequin Sonia
Hervé Florence (Allemagne)
Hervy Elisabeth
Hervy Jacques
Heurtin Jean-Philippe
Heymann Pierre-Etienne (19)
Hierle Jean-Pierre
Hierle Marie
Hippert Jean-Louis
Hirat Martine Nicolai
Hirsch Emmanuel
Hirsh Emmanuel
Hocedez Laurent (13)
Hotte Véronique
Huard Marine
Humbert Marie-Odile
Hutrel Jean-Louis (92)
Hyvernaud Liliane
Hyvernaud Marcel
Hyvernaud Pierre
Hyvernaud-Liagre Sandrine
Iguedjtal Jean-Claude
Jabet Micheline
Jabet Marcel : porte-drapeau ANACR
Jabet Micheline
Jabet Pierre
Jacob Laeticia
Jacquement Nicolas
Jacques Daniel
Jacques Sylvie
Jacquet Jean-Claude
Jacquet Nicole
Jacquinot Jean-Louis
Jacquinot Nicole
Jallageas Daniel
Jallageas Marie-France
Jan Annick
Janicot-Demaison Martine
Janvier Michel : dessinateur
Jardin Gaston
Jardinier Josiane
Jarrige Jean
Jarrige Linette
Jarry Colette
Jaud-Faure Michèle : professeur d’allemand
Jaunet Gérard (37)
Jauvion Bernard : maire de Favars (19)
Jauvion Nadine
Jauze Claude
Jay Bernadette (69)
Jay Bernard (69)
Jay Marcelle (69)
Jeammet
Jean Bruno-Marc
Jeanniard Yann
Jeannot Michèle (16)
Jénin Joël
Jemourier
Jenkinson Ian
Jezierski Richard
Joachim Christian
Joan Patrick
Joane Dominiquel (19)
Joffe Alain
Joffre Henri
Joffre Jacqueline
Joffre Maryse
Jolly Guy
Joly Sébastien
Joubert Jean-Noël
Jouhannaud Sandrine
Jouhaud Jean : fils de victime du massacre d'Oradour-sur-Glane
Jourde Marcel
Jourde-Bureau Simone
Jourdy Véronique
Jousset-Gabain Albert
Jousset-Gabain Berthe
Jouve Jacques : ancien député
Jouve Paul : facteur
Juchereau Francis
Jude Jacques
Juillard Jean-Pierre
Junca-Eble Bernard
Jund Catherine
Justes Richard
Kaboissor Thierry
Karaquillo Nicole
Karaquillo Noël
Karaquillo Robert
Kast Sylvain
Keryell André
Khattali Faten
Kiener Michel : professeur d'histoire
Kimmel A : professeur de sciences politiques
Kirschleger Stéphane
Klein Françoise (81)
Klein Françoise-Marie
Knégévitch Lucette
Knégévitch René
Kold Pascal
Konopnicki Guy : écrivain et journaliste
Körber Fritz conseiller et président du groupe SPD du Bezirk de Moyenne Franconie
Krausz Geneviève :
Krausz Pierre : président du MRAP87
Kryger Sylviane
Kubbinga Hèlène
Labarre Nicole
Labastrou Jacques (62)
Labat Marie
Labed Geneviève
Labidoire Bruno : professeur d’histoire
Laborie Pierre : historien
Labracherie Josiane
Labregère Françoise
Labrégère Jeanine
Labregère Roland
Labrune David : professeur d’histoire (19)
Lachaize Marcel
Lachaud Bernard
Lachaud Guillaume
Lachaux Jean
Lachèze René
Lachtygier Monique
Lacombe Anne-Marie
Lacombe Danièle
Lacombe Marcel
Lacore André : ancien maire de La Geneytouse (87)
Lacore Pierre (79)
Lacorre Bernard
Lacorre Christian
Lacorre Guy
Lacoste Josette
Lacoste Philippe
Lacotte Josette
Lacotte Robert
Lacotte Roger
Lacouchie Alain
Lacouchie Henri
Lacouchie-Gayout Antoinette
Lacourière Anne-Marie (92)
Lacourière Jean-Pierre
Lacouturière Simone
Lacroix Annick
Lacroix Ginette
Lacroix Jean-Louis
Lacroix Philippe
Lacroix Pierre-Yves
Lafaille-Armand Arlette
Lafaille-Orsini Claude
Lafaille-Orsini Eliane
Lafarge Josette
Lafarge Laura
Lafarge Thierry
Lafargerie Guy
Lafaye Claudine
Lafaye Didier
Lafaye Héléne : professeur d’histoire
Lafaye Jean-Marc
Lafaye Laurent : professeur d'histoire
Lafaye Marc
Lafond Jocelyne
Lafontaine Danielle (61)
Lafvefve Laurent
Lagappe Denis
Lagappe Didier
Lagarde Franck
Lagier Georges (31)
Lago Elise
Lagoeyte Lucette
Lagoeyte Michel
Lagoutte Anne
Lagoutte Francis
Lagrange Francine : retraitée EN
Lahaye Jacqueline
Lahoille Jacques
Laigneau Dominique
Laîné Christian
Laîné Jean-Pierre : ingénieur recherche Université
Lajarrige Jean-Pierre
Lair Jef
Lajaumont Jean
Lalix Anne-Marie
Lallouet Catheline
Laloi Didier
Lamache Philippe
Lamassiaude Chantale
Lamassiaude Jean-Claude
Lamaud Maurice
Lamaury Jean-Marie
Lambert Jérôme
Lamirand Bernard
Lamon Laurent
Lamon Lucette
Lamonerie André
Lamonerie Irène
Lamoureux Corinne
Lamy Bernard
Landiech Laurence
Lang Anne
Lapaquette Marie-Paule
Lapersonnerie Denise
Laplagne Noëlle
Lapoumeroulie Jacques
Lapuelle Line
Lapuelle Robert : ancien maire d’Oradour sur -Glane1959/1995
Lardillier Marcel (23)
Lardy Brigitte : élue Ambazac
Larenaudie Pascale
Laroche-Cibot Janine
Larguèze Michel
Laroudie Catherine
Larriaga Gilbert : grand reporter, co-fondateur du JT
Larriaga Marielle : réalisatrice et écrivain
Lartigue Jacques
Lassalle Solange
Lassiaille Corinne
Laurant Daniel
Lathière Bernard
Lathière Christian
Lathière JM
Lathiére Michel
Latrouite Jacques
Laubie Frédérique
Laucournet Huguette
Laucournet Monique (19)
Laucournet Pierre
Laucournet Raymond (77)
Laurent Aimée
Laurette Claude
Laurichesse Pierre (19)
Lautrette Daniel
Laval Anne-Marie
Laval Caroline
Laval Henri (03)
Lavaud Guillaume : professeur d’histoire
Lavaux Christian
Lavefve Valérie
Lavergne Marcel
Lavergne Marina
Lavigne Ginette : cinéaste (75)
Lavisse (Madame)
Layotte Hélène
Lazarus Jean-Georges
Lazeiras Marc
Le Baron Madeleine
Le Diuzet Loïc
Le Faucheur Marcel
Le Floch André
Le Godec Daniel
Le Manach Jean-Louis
Le Manach Marie-Hélène
Le Meute Gisèle
Le Meute Roland
Le Niniven Christophe
Le Port Katerine
Le Quellec Jean-Loïc : directeur de recherches au CNRS
Le Sauze Jean (29)
Lebas Philippe (76)
Lebel Jean-Patrick
Lebesson Claudette
Leblanc Jessica
Leborgne Françoise
Leborgne Jean-Pierre
Lebouis Samuel
Leboutet Raymond
Lejoseph Etienne
Lebraud André
Lebraud Marie-Thérèse
Lebreau Claude
Lebrun Alain
Lechevalier Christine
Lecomte Jean-Pierre
Lecomte Monique
Lecomte-Vergne Laurence : professeur d’histoire (45)
Ledran André
Lefebvre Jean-Paul
Lefevre Valérie
Lefin René
Lefort Philippe
Legendre Joël
Legendre Joëlle
Legendre Louise
Leger Eva
Legouffe Claudine
Legouffe Marcelle
Legrand Agnés : professeur d’histoire
Legrésy Madeleine
Lejeune Luc
Lejeune Yasmine
Lemaire Franck : enseignant
Lemaitre René
Lemercier Denis (14)
Lemiere Nathalie
Lemoine Jean-Marc
Lemoine Louisette
Lemonnier Sylviane
Lenoble Françoise
Lenoble Jean
Lenoble Jean-Pierre : ingénieur retraité
Leon Paloma
Léonard Jean-Marie
Léonard Michelle
Léonardy Zahra
Léonétoud Annick (19)
Léonétoud Denis (59)
Léonétoud Jean (19)
Léonétoud Mireille
Leonetout Christiane
Lepetit Christian
Lépinay Guy : professeur d’histoire
Lépinay Marie-Thérèse : professeur de lettres
Leprêtre Jacques
Leprieur Michel
Leroux Pierre
Lesaffre Aurélie
Lescure Jean-Marc
Lespiaut Denis
Lesport Frédéric : professeur d’histoire
Lestage Christian
Lesthelle Marilène
Letournel Josselin
Letourneur Vanessa
Letouzey Daniel
Levasseur Jean
Leveneur Isabelle
Lévêque A
Lévêque Cédric
Lévêque Dominique
Lévêque Ginette
Lévêque Jean-Pierre
Levesque Camille
Levet Amandine
Lévy Dominique
Lévy Marc Léopold
Leycure Marie-Elise
Lézé Robert
Lieutet Danielle
Libert Josette : conseillére générale Canton d’Ambazac, adjointe au maire
Linol Franck : professeur, écrivain
Lintz Guy
Loche Amélie
Loche Denis
Loche Fanny
LocheL Lucie
Loche Nathalie
Lofficial Emilie
Loisel Georgette
Lolive Daniel
Londeix-Marissal Liliane
Longeanie Renée : proviseur honoraire
Lopes Mathilde
Lorang Xavier (19)
Lorich Isabelle
Lorich Katherine
Lorich Sylvette
Loubie Louis
Louvet Alexandra
Louvet Françoise
Lucas Maryline
Luciani Jean-Paul : directeur des programmes France Bleu RCFM Corse
Luquet Micheline
Lyard Catherine
Lyps Christelle
Macé Dominique
Machefer Hervé
Machefer Loïc
Machefer Martine
Madjarev Richard
Madrias Jean-Louis
Maeght Lestisia
Maffre René
Magadoux Chantal
Magadoux Jean
Magadoux Jean-Jacques
Magadoux-Durand Claudine
Magoutier Maryse
Mahmut Annie
Maille-Larrieu Danielle : juriste
Maillot Viviane
Maingault Nicole
Mairey-Rouveloup François
Maïs Jean-Paul
Maisongrande Marie-Denise
Maisongrande Michel
Malefond Patrick
Malichier André
Malinvaud Bernadette : professeur d'histoire
Malinvaud Géraldine
Malinvaud Henri
Malinvaud Yann
Malinvaud-Roy Nathalie : professeur d'histoire
Manané Jean
Manein Julien
Manesco Pascaline
Manigaud Anne : professeur d'histoire
Manot Gilbert
Manut Gérard
Marais Henri
Marais-Hayer Den
Maraud Colette
Marcelaud Christine
Marcelaud François
Marcelot Annie
Marcelot Michel
Marchadier Micheline
Marchais Jacques
Marchand Rémi
Marcheix Jacqueline
Marcou Anne-Marie
Marcou Henri
Marcou Philippe
Marcoux Serge
Marquet Jean-Noël
Marrou Daniel
Marsac Annette : sociologue
Marsaud Colette
Marthouret François : comédien, réalisateur
Martial Henri
Martial Pierre
Martin Arlette
Martin Chantal
Martin Gilles
Martin Jean-Michel
Martin Jean-Pierre
Martin Lucien
Martinet François
Martinie Denis : conseiller municipal, professeur des écoles
Martinie Jacques : résistant
Martinie Rémy
Mas Magalie (37)
Maslier Guy
Maspero Louis : écrivain
Masse Jean (45)
Masseboeuf Mathieu
Massias Véronique (23)
Mast Jean-Pierre
Masurel Aurélie
Masurel Thomas
Matheron Lionel
Mathieu Frédéric: professeur d’histoire
Mathivet Monique
Maud Raoul
Maugein D
Mauguet Jean (37)
Maumanat Michel
Maupertuy Claude
Mauriat Daniel
Maurice Martine
Mauricou Patrice
Maurisset Françoise
Mauroit Jean-Claude
Mautref Gilles
Maynard patrick
Mazaloubeaud Jean-Marie
Mazaud Yvonne
Mazeau Pascal
Mazel Bernard
Mazeran Michel : proviseur honoraire
Mazière Maurice
Mazière Mireille
Mazière Nadine
Mazière Nancette : maire de Veyrac
Mazoin Charles
Mc Gregor Hadrien (75)
Médard André
Medeville Jérôme
Medvedowsky Jean-Louis
Ménard Jacques
Ménard Jeanine
Mériaux Monique
Mérigout Guy
Mérigout Jean
Mérigout Patrick
Merle Pierrette
Merlen Alain
Mertens Marylise (19)
Mesnard Philippe
Messousse Rachel
Mestack Frédéric
Mey Caroline : professeur d'histoire 46
Meyer André
Meyzeaud Armand
Meyzindi Johnny
Micaud Jean-Pierre
Michaud Monique
Michaud Yves
Michel Denis
Michel Eric
Michel Marie-Christine
Michel Raymond
Michelet Patrick
Michineau Jean-Yves
Michineau Monique
Mickamou Marie-Christine
Midy Robert
Migoux Morgane : étudiante
Milhau Caroline
Millereux Edith
Millereux Patrick
Milor Philippe
Milord Claude
Milord Amélie
Milord Jean-Pierre
Milord Simone
Minguell Cynthia
Mocaer Yann-Kêl (56)
Mocoeur Maryse
Modanese Gérald
Mokaddem Nadia (19)
Molet Sylvia (19)
Molières-Moreau Nicole
Mondy Claude
Monédiaire Gérard : professeur des Universités
Monlezun Marie-José
Monnerie Claude: journaliste
Monpeurt Yves
Monribot David
Mons Florence
Mons Paul
Monsion Sandrine
Montagne Claude : metteur en scène
Montal Jacques
Montaudon Anne-Marie : vice-présidente nationale de l’ANACR
Montaudon Marc
Montazaud Jacqueline
Montazaud Moïse
Monteaux Alain
Monteaux Marie-Françoise : professeur histoire
Montet Claudine
Monzo Marie-Alix
Morais Marie
Morand Karine
Morange
Morange Paul
Moras Jacques
Moreau Claude
Moreau Marthe
Morelon Jean-Claude
Morelon Marie-France
Morice Myriam (94)
Morillot Adrien
Morlon Jean-Pierre : journaliste
Mornas Ludovic
Moroni Mireille
Motyca René
Moucly Jacqueline (75)
Moulina Philippe (77)
Mouly Alain
Mounier Maurice
Moura Henri
Moura Jacqueline
Mourest Frédéric
Mousel Véronique
Mousnier Jacqueline
Mousnier Maurice
Mouthaud Jean
Mouton Nadine
Mouty Hélène
Moyen Jean-Marcel
Mugnerot Robert : réalisateur (94)
Mullet Bernard (19)
Mullier Nicole
Munier Jean-Charle s(suisse)
Musso Léria-Maria
Musso Marlène
Muteau Gérard
Nadam Jacques
Nadaud David
Nadaud Gisèle (91)
Nahoum-Grappe Véronique : anthropologue
Naintré Alain
Nal Marie-Jeanne
Nalin Richard
Naneix Caroline
Nanet Michelle
Nanot Jean-Marcel
Nanot-Meyer Sandrine
Nanouch Hanoune
Nebout-Lacourarie Martine
Négremont Maxime
Nelle Charlotte
Nemet Luc docteur en histoire contemporaine
Nenert Huguette
Nequier Annie
Nessmann Jean-Daniel
Neumeyer Hugues
Neyret Dominique
Nicolas Alain (14)
Nicolas Denise (14)
Nicolas Isabelle
Nieto Richard
Nigués Monique : IPR honoraire
Nivard Joël
Nivard Sylvie
Nivezon Fabienne
Noireau Coryne
Noireau Jean-Pierre
Noirt François
Nolin Thierry
Normand Yves
Norton Mason : historien (Leicester RU)
Nougier C
Nouhaud Audrey
Nouhaud Christophe
Nouhaud Michel
Nouhaud Monique
Noussat Nicole : enseignante
Noussat Philippe
Nys Emmanuelle
Nys Ingrid
Olivaux Régis
Olivier Jean-Louis
Oliviero Fabienne : professeur d’anglais
Orengo Sylvain (06)
Orliange Bernard : intendant retraité
Othin-Girard Mireille
Oviéve Françoise
Pabiot Patricia
Pacail Rémy
Pacail Yvonne
Padovani Julien
Page Gabriel
Pages Marianna
Pagnon Jean-Jacques
Pagnon Marie José
Pagnoux Franck
Pagnoux Isabelle
Pagnoux Isabelle
Pagnoux Pierre
Pago Corinne : enseignante Université Limoges
Paillat Jacques
Pailler Marie
Pailler Mireille
Pailler Odile
Palisse Henri
Palisse Pierrette
Pangaud Etienne
Panteix Gilbert
Papi Marius
Papi Rose-Marie
Papillon Françoise
Paquet Marine
Paquet René : président des Amis du Musée de la Résistance et de la Déportation (23)
Parade Jacques
Parisi Morgane
Parnois François
Parreau Lucile
Parsoire Paulette
Pas Nièvre Francis
Pascal Evelyne
Pascaud Andrée
Pascaud Bernadette (16)
Pascaud Jean-Paul (16)
Pascaud Roger
Pasquet Arthur
Pasquet Bernard
Pasquier Fabrice
Passalacqua Didier (75)
Passe Michel : conseiller municipal Feytiat
Pastier Jean-Claude
Pataud Raymond
Pataud Solange
Pataut Marc (93)
Pathé Michèle
Patinaud Marilyne
Patinaud Michel : professeur
Pauliat-Defaye Philippe : coseiller municipal Limoges, avocat
Pauly Nicole
Pauzat Monique : professeur de lettres
Pauzet Vathira
Paz Francis
Pech Rémy : historien
Pêcher Michel
Pedretti Gérard
Pegeaud David
Peigné Thierry
Peix Jordy
Péladan Francis
Pélegrin Nathalie
Pélissier Christian
Pélissier Monique
Pellerin Pascale : chargée de recherches CNRS
Pelletier Patrick
Pena Joël
Penelon Robert
Penichou Chantal : professeur
Pépin Jean-Claude (59)
Péré-Lahaille Caroline
Pérez Juan
Perget Béatrice
Périgaud Jean-Daniel : professeur retraité
Perigaud Jean-Claude
Perlier Guy : professeur d’histoire
Perlier Marie-Jo : professeur d’anglais
Perol Alain
Perrault Gilles :écrivain
Perrault Simon
Perrin Alban
Perrin Michel
Perrin Louis (81)
Perrin Maryse
Perrin-Toinin Irène
Perrin-Toinin Jacques
Perrin-Toinin Yves
Pertin Jean-Luc(02)
Pesquet Michel
Peters Martine
Petit Michel
Peuch Pierre
Peuch Sophie : graphiste
Peurot Jean-Luc
Peylet Philippe : historien de l'Art
Peynet Sylviane
Peyrelade Catherine
Peyrelade Didier
Peyres Dominique
Peyrichou Benoît
Peyronnet Alain
Peyronnet Edith
Peyronnet Hélène
Peyronnet Murielle
Peyronnet Sylvie : actrice
Pezin Annie
Philbert Marie-France
Pic François
Picat Annick (94)
Pichereau Jean-Claude
Piedplat Pierre-Marie
Pierlot Guy
Pierrot Elisabeth : présidente de l’AFMD DT23
Pierrot Rémy
Pignier Nicole
Pill Pierrette
Pill Raymond
Pilotte Daniel
Pinçon Yvonne
Pinguet Jacky : maraîcher
Pinon Maxime
Pioffret Gérard : président départemental de l’ANINOGD
Piquet Raymond
Pizzimenti Olivier
Planson Michel
Plantevin Michèle
Plantevin Régis
Plassard Jean-Paul
Plassard Michèle
Platane Patricia
Plazaz Marine
Plazzi Monique
Pleinevert Jacques
Pluet Jean
Pointeau Anne-Marie
Poitevin Roger
Poletti Antoine
Pommaret Bernard : professeur d'histoire
Pommier Marc
Pommier Odile : professeur d’histoire
Pommier Philippe : professeur d'histoire
Ponchit Laeticia : enseignante
Ponchut Laetitia : professeur
Pons Francis
Pons Pierre (46)
Pons-Levy Bruno
Pontonnier Pierre Yvan
Ponty Jean-Michel
Poreau Gérard : président départemental des ACPG-CATM
Pot Patrice
Pottier Jean-Pierre
Pouget Josette (19)
Pouget Dominique : professeur des écoles
Pouget Edmond (19)
Pouget Stéphane
Poulin Josiane
Pourade Alain
Pouret Jacques
Pouret René
Pourrières Bernard
Poutou Jean
Pouzyreff Natalia
Prabonnaud Vanina
Pradeau Anne-Marie
Pradeau David
Pradeau-Parnois Anne-Marie
Pradier Claudine : maire Flavignac 87
Pradignac Thierry
Pranchère Pierre : député honoraire, ancien Résistant à l’AS et aux FTP
Prat André
Pressigout Jean-Claude
Pressigout-Munoz Rose
Préveraud Liliane
Prévert Jacqueline
Primault Sylvain
Principaud Jean-Paul
Prinsaud Eric
Pruchon Jean-Claude : professeur d’histoire
Prugneau Jérôme (49)
Pucherco Patrices
Puech Didier
Puechavy Camille (37)
Puechavy Monique (37)
Puyaubert Jacques : professeur d'histoire
Puybareau Fernande
Puybareau Marcel
Puygrenier Annie
Puygrenier Jacqueline
Puygrenier Jacques
Puygrenier Jean
Puygrenier Joceline (88)
Puygrenier Jocelyne
Quanty-Daigueperse Monique
Quéraud Guy
Questiaux Gilles
Quiquerez Claire
Quinquis Claude
Quintanel Christophe
Quiot Alain
Rabasa Catherine
Rabetaud Daniel (66)
Racine Tessa
Raffier Bernadette
Raffier Jean-François
Raffier Yvette : professeur de lettres-histoire
Ragouneau Joël
Ralaymazava Bernard
Rallu André (92)
Ramanantsoa Yolaine
Ramas Baptiste
Ramat André
Ramat Jean
Ramat Jean-Pierre
Rambaud Robert
Ramin Fabrice
Ramond Michel
Rando Monique
Rando René
Rasori Marlène : ANACR
Rasse Etienne : retraité SNCF
Rata Jean-Marie
Ratier Joël : maire de St Martin de Jussac, Président de la CC Vienne-Glane
Ratier Madame
Rault Bernard
Rault Mireille
Raymond Daniel
Raymond Lionel
Raynaud André : retraité SNCF
Raynaud Jean-Paul
Raynaud Pierre
Raynaud-Benayoune Michèle
Reberac Sandrine : professeur d'histoire
Rebet Fabienne
Redon Philippe
Regnier Jérôme
Régnier Nicole
Reix Jean-Claude
Reix Sandrine
Reix Stéphane
Réjout Josette : avocate
Reliaud Alice (Canada)
Renaud Michel
Renaudie Maurice
René Mateo (93)
Restoin Daniéle : association “Mémoire à Vif”
Restoin Marie-Hélène
Restoin Marie-Thérèse
Restoueix Georges
Revardy Louis
Revet Jean-Pierre
Rey Claudine
Reynal Patrice
Reynaud Patrick
Reyt Daniel
Rhodes Gaëlle (19)
Ribette Guy
Ribiéras Isabelle : professeur d’histoire (19)
Ribière David
Riboulet Christian
Richard Jaki
Richard Madeleine
Richioud Monique
Richter Adrian
Riffaud Daniel
Riffaud Marc : conseiller général de la Haute-Vienne
Riffaud Nicole
Rigal Jean-Pierre
Riganides Corinne
Rigaud Claire (58)
Rigaud Jérémie : professeur d’histoire
Rigaud Nicole
Rigaud Roger (58)
Rigaud Simone
Rigault Hervé
Rigout Madame
Rigout Marcel : ancien ministre, ancien député circonscription d’Oradour-sur-Glane
Rigout Nicolas : professeur d’histoire
Rivet Isabelle
Rivet Michel
Robert Annie : professeur de lettres
Robert Odile
Robette Noël
Roblin Daniel (19)
Roby Jean-Luc : directeur d’école retraité
Roche Gérard
Roche Josette
Roche Serge : directeur honoraire école primaire
Roche Simone : professeur d'histoire
Roche Sylvie
Rocher Marcel
Roederer Charles (57)
Rolland Robert
Rollin Monique
Roman Jean-Jacques
Rome Marguerite : bibliothécaire, Conseillère Régionale
Romério Annie
Romério Guy
Rosales Hélène
Rossat Murielle
Rossi Nicole
Rossignol Annick : institutrice retraitée
Roudaud Guy
Roudier Gérard
Roudier Gilbert
Roudier Madeleine
Roudier Yvette
Rouffignac Simone
Rougé Francis
Rougerie Cécile
Rougerie Janine
Rougerie Jean-Louis
Rougerie Jean-Pierre
Rougerie Odette
Rougerie Philippe
Rougeron Françis
Rougier Annie
Rougier Antoine
Rougier Guy
Rougier Jean-Marie : maire de Rochechouart, vice-président du Conseil Régional du Limousin
Rougier Marie-Andrée
Rougier Olivier
Rougier Régis
Roulière Jean-Louis
Roumieux Marie-Louise
Roumieux Michel
Roupion Pascal
Rouquier Catherine
Rousseau Jacques
Roussy Jean
Roussy Jean-Marc
Roussy Margareth
Roussy Robert
Roussy Solange
Rouveron Françis
Roux Catherine
Roux Hubert
Roux Jacqueline
Roux Serge
Roy Alain
Rouzier Danielle
Rouzier Fabien
Rouzier Michel : président départemental de l’UFAC
Ruaud Bernard
Rulmont Anne-Marie
Rulmont Jean-Jacques
Ruspoli Dominique
Ryam Kanta
Sabourdy Daniel
Sadry Benoit : adjoint au Maire d'Oradour-sur-Glane
Saez Silva Marco
Sage Geneviève
Sage Lucien
Sage Yvette
Sahut Patricia
Sahraoui Corinne
Saint-Cyr Philippe
Saintonge Jean-Marie
Salhi Claudette
Salhi Richard
Salhi-Catelain Emmanuelle
Saliceti Augustin
Saliceti Thérèse
Salmon Jessica
Salini Sébastien
Salomon Pierre
Salomon Yéline
Samson Colette
Samson M
Sanchez Santiaga Hidalgo : docteur
Sanchis Jérôme : facteur
Sandras Christian
Santoni Pauline
Sarda Anne
Sardin d'Enjoy Dominique : président du comité de coordination
Sarrazin Jean-Paul
Sarre Serge
Sartre Pascale
Saul Nicole
Saul Robert
Saulnier Raymond : président départemental de l’ANACR
Sauret Aline
Sautour Robert
Sauvage Bernard
Savajols Annie
Savignat
Savy Janine : professeur honoraire
Savy Robert : conseiller d'Etat honoraire ancien président du Conseil Régional du Limousin 1986/2004
Sayad Alloua
Scarmure Francis
Schmitt Jean-Louis
Schnitger Catherine
Scmitt Jean-Louis
Ségue Jean
Seiller Véronique
Semal-Lebleu Annie
Sénamaud Jean-Pierre
Senez Jean-Pierre
Senon Marie-Camille : survivante du massacre (tramway)
Serieys Jean
Serindou Guy
Serpier Jean-Marc
Servais Antoinette
Servolle Jean-Claude
Seus Eric
Sévilla Jacques
Seyt Patrice
Shakhessi Ester
Sibiril Gérard
Sibony Jacques (75)
Simongiovanni Pierre
Sire Gabriel
Sire Katia : professeur de lettres, (25)
Sirieix Christian
Sironneau Henri
Sivigliani Jean
Sivigliani Jean-Marie
Sivigliani Lucienne
Sivrissarian André-Paul (13)
Smith Allan
Soubiane Antoine : cuisinier
Soubranne Claudine
Soubre-Père Magdeleine
Soulat Bernard
Soulat Françoise
Soulat Roland
Soulat Théodore
Soulet-Defaye Bernadette
Soulier Annie
Soulier Bruno
Soulier Jean-François
Soult Daniel
Soult Michèle
Soumagnac Denise
Soumagne Jean-Claude
Sounaleix Michel
Souques Henri
Souri Adolph
Soury Bernard
Soury Franck
Soury Joël
Soustre Jean : retraité SNCF
Soustre Monique
Spel Jean-Jacques
Stern Alain
Stern Hélène
Stines Patrick
Suchyna Frank
Surget Jean-Michel
Surnois Jean-Claude
Tabaud Jean
Tallon Michèle
Tardien Jean-François
Taverdet Marc : professeur d'histoire
Tavernier Louisette
Tayon Claude
Tchefranoff Maryse (17)
Tchefranoff Stéphane
Teilhet Jean-Paul
Teillout Roger
Teinturier Christiane
Terracol Olivier
Terras Auguste
Terrassier Geneviève
Terrier Gérard : ancien conseiller général de la haute-Vienne
Terrioux Elise
Terrioux Gaston
Tescher Didier : élu Rilhac-Rancon 87
Texier Fabien
Texier Jacky : professeur
Texier Monique : professeur
Texier Raymond
Texier René
Texier-Karaquillo Geneviève
Teyssandier France (19)
Teyssou Bernard
Tharaud Jacqueline
Theillaud Jacques
Theillet Marc
Theillet Yvette
Théodore Jean-Jacques : journaliste
Thepin-Vialette Marie-Claude
Thérey Patrick
Thévenot Andrée
Thévenot Chantal (71)
Thévenot Jean
Thibaud Alain : adhérent ANACR
Thibaud Colette : Adhérente ANACR
Thibaudeau Marie
Thibault Alain : porte-drapeau départemental ANACR
Tholimet Marie
Thomas André
Thomas Denis : architecte d'intérieur ( 33)
Thomas François
Thomas Jean-Claude
Thomas Jean-Philippe
Thomas Jérôme
Thomas Louis-Philippe
Thomas Marcel
Thomas Marguerite
Thomas Michel
Thomas Michèle
Thomas Robert
Thomasson Emilie
Thomasson Franck
Thomin Véronique
Thoraval Yvon
Thouanel-Drouillas Renée
Thoumire Rémi
Tilly Véronique
Tisseguedelt Ahmed
Tisseguedelt Chantal
Tixier Laurent
Tondusson Daniel
Totin Daniéle
Toulemont Jacques : maire-adjoint St Victurnien
Toulet Gérard
Toulet Michel
Toulet Murielle
Toulouse Véronique
Tourette Gérard
Touzain Claude : secrétaire ANACR Charente
Trarieux Emmanuel
Traumat Serge
Trayaud Guy : retraité de l’enseignement
Trayaud Stéphane : attaché territorial
Trébuchaire Jean
Tresallet Michel
Tricard Bernard
Tricard Colette
Tricard Marie-Jeanne
Tricard Michelle
Trichet Jean-Paul
Tridéla Jean-Louis
Tromeur Riwan
Tronche Madeleine
Troubat André
Troubat Raymonde
Truchassou Michel
Trunck Chantal
Trusses Jackie
Turquet Françoise
Turquet Robert
Tuyeras Sylvie : maire de St Brice
Tymkiv Corinne
Tymkiv Michel
Unger Claune
Vacchieri Michel
Vacher Aurélia
Vacherat Daniel
Vaille Noëlle : journaliste
Vailler Gilberte
Vailler Jean-Marie
Vaina Frédéric
Valade Albert
Valade Françoise
Valade Jean-Claude
Valade Jean-Michel : professeur d'histoire
Valade Magalie
Valade Michèle
Valadeau Angèle
Valentin Jean-Marc : psychologue EN
Validire Jean-louis (75)
Vallade Sylvie
Vallade-Mérigot Sylvie
Vallejo Eva : metteur en scène (59)
Vallier Gilbert
Vallin Pierre historien
Vant Annie
Vant Mylène
Vant Pierre
Varachaud Eric
Vareille Aimée
Vareille André
Vareille Danielle
Vareille Jeanette
Vareille Jean-Luc
Vareille Jeannette
Vareille Patricia
Vareille Yvette
Vasseur Christian (18)
Vauquois Michel
Vauzel Yann : journaliste
Vauzelle Françoise
Vauzelle Jean-Claude
Vauzelle Marie-Françoise : ANACR
Vauzelle Roger
Veluire Daniel
Vendeoux Annie
Véniel Philippe
Venla Séverine
Ventenat Martine
Ventenat Michèle
Verbrugghe Robert
Verdier Daniel
Verdier Jean-Michel
Verdier Michel
Verdoux Henri
Verdugier William
Verger Jean-Claude
Verger-Pratoucy Eliette
Verger-Pratoucy Jean-Claude
Verger-Pratoucy Raphaël Karim
Vergnaud Henri
Vergne Clailcia
Vergne Laurent (19)
Vermeersch Jacques
Vernio Jean-Claudel
Vespirini Andrée
Vespirini Pierre : ANACR
Vevaud Françoise
Vevaud Jean
Veyer Claude (59)
Veyriras Janine
Veyssieres Jacques
Veytizoux Jean-Philippe
Viacroze Jean : Résistant Déporté Dachau
Viala Anne-Marie
Victor Anne-Marie : bureau national ANACR
Victor Guy : maire, président Cantonal ANACR (47)
Vidal Monique
Vidal Sandra
Vidal Sébastien
Vidavi Y
Vidavie JP
Vidotto Jean-Marc (54)
Viellard Marc : écrivain, journaliste
Vignaud Guy
Vignerie Patrick
Vignot Florence
Viguerard Robert
Viguier Jean
Villeflose Annie
Villéger Claude
Villelas Grégoire
Villeneuve Christiane
Villeneuve Romain
Villeret Jean
Villessot Patrick
Vimpere Christine (16)
Vinatier Jean-Pierre
Vinatier-Leseigneur Catherine (83)
Vincent Adriana
Vincent Alain
Vincent Bernard
Vincent Jean-Patrice : médecin
Vincent Marc
Vincenzo Romano
Vinié Philippe
Vinour Patrick : élu
Violet Didier
Violet Gérard : président délégué ANACR
Violet Isabelle
Violet Jean
Virondeau
Vitte Dominique
Voisin Gérard
Voisin Gisèle
Voisin Guy
Voisin Jean-Claude
Voisin Martine
Voisin Michel (dit Lacroix)
Voisin Nicole
Voisin Philippe
Voisset Nicole
Vollmer Hélène
Volson Parick : réalisateur
Voury Claude
Voury Jean-Paul
Wagner Karl
Weber Patricia
Weinhold Annie
Wermelinger Gérard
Westbroek Alisa
Westbroek Bertus
White Hervé
Wiederkehr Jean
Wieviorka Annette
Williams Nicolas
Wilmart Dominique
Wilmart Frédérique
Wilmart Jany
Wilmart Marc : réalisateur
Wollaert Rita Mad
Wrobleski-Arrii Jacqueline
Yguit Fred
Yvars Roger
Zanetti Luc
Zicchina Yolande
Zumstein Emmanuel

Assemblée Générale « Justice pour Robert Hébras » du 12 janvier 2013

agrh_12_01_2013_0151 Assemblée générale de l’association
 « Justice pour Robert Hébras” du 12 janvier 2013

 

330 participants ou représentés sur 490 adhérents. Début à 14h 55

Ÿ Accueil des participants par M. Raymond Frugier, maire d’Oradour.
Intervention dans laquelle il salue la nombreuse participation à l’assemblée qui apporte un soutien “mérité et légitime” à Robert Hébras.
Il exprime aussi le souhait que rien ne mette en cause le rapprochement entre Oradour et l’Alsace, les relations entre l’Alsace et le Limousin.

Ÿ Ouverture de l’Assemblée par Mme Bernadette Malinvaud, présidente.
Rappel de la chronologie des événements qui ont mené à la création de l’association depuis l’annonce de la condamnation, par la presse, le 15 septembre 2012 et d’abord la rédaction d’une pétition par Philippe Pommier, Vincent Brousse, Bernadette Malinvaud, Marc Wilmart
Présentation de cette pétition à la presse le 20 septembre, collecte des premières signatures et constitution d’un comité de soutien.
Création de l’association en octobre 2012 (dépôt des statuts le 2, publication au JO le 13). Envoi d’une lettre à la presse locale, nationale mais aussi aux élus, à des membres du gouvernement et au Président de la République (lecture d’une partie de la réponse de ce dernier).
Dans son intervention, la présidente précise les motivations des fondateurs de l’association et les objectifs assignés : soutien moral primordial, ensuite aide financière.
L’intervention se termine par le rappel de l’action de Mr Robert Hébras et des circonstances qui ont débouché sur la condamnation.
La présidente exprime le vœu d’un pourvoi en cassation pour “rétablir la dignité du témoin”.

Ÿ Présentation du contexte historique par M. Philippe Pommier
Philippe Pommier intervient pour regretter l’instrumentalisation de l’histoire dans l’arrêt de la cour de Colmar, au risque de réveiller un conflit de mémoires, dont notre association veut se garder. La mise en cause de R. Hébras par les associations plaignantes et par les juges revient à opposer des victimes : les accusés des procès de Bordeaux victimisés, les victimes du crime d’Oradour minimisées ; cela contraint à faire deux rappels historiques à propos des expressions reprochées à Robert Hébras, lorsqu’il évoque les accusés du procès de Bordeaux, il y a soixante ans. (Voir Annexe)

Ÿ Intervention de M. Robert Hébras
Présentation d’une chronologie de l’affaire et d’abord rappel que le livre, “10 juin 1944 Oradour- sur- Glane le Drame Heure par Heure”, a été écrit en 1992 (citation du paragraphe contesté). A l’ouverture du Centre de la Mémoire, intervention d’associations d’incorporés de force, sans suite. En 2004, Robert Hébras, dans un esprit de conciliation, retire les expressions litigieuses.
En 2008, lors d’une réédition, une erreur de l’éditeur réintroduit la version contestée, et cela à l’insu de son auteur qui, lorsqu’il la découvre, prévient l’éditeur. Ce dernier tarde à retirer l’ouvrage de la vente. Il s’ensuit le dépôt de plainte par les ADEIF, le procès devant le TGI de Strasbourg qui les déboute (octobre 2010) et leur appel devant la Cour de Colmar qui rend son arrêt le 14 septembre 2012.
Remerciements de Robert Hébras qui estime que sa condamnation se répercute sur les victimes qui pour la deuxième fois en soixante-ans sont ignorées.
Annonce du pourvoi en cassation.

Ÿ Présentation des caractères juridiques de l’affaire par Me Philip Gaffet.
Il s’agit d’une infraction en matière civile et d’une affaire d’édition. Les associations d’incorporés de force se plaignent d’un préjudice moral du fait du contenu d’un ouvrage acheté en Alsace (d’où la compétence du tribunal de Strasbourg) et demandent une réparation symbolique.
Ce sont des propos qui sont mis en cause : or en France et en Europe existe le principe de la liberté d’expression. Il y a donc contradiction.
Il y a eu volonté manifeste de ces associations de ne plus transiger et d’instrumentaliser la justice face à un accusé “de bonne foi” et un éditeur qui ne conteste pas l’erreur.
Conviction que le pourvoi doit aboutir et que le dépaysement sera assuré afin d’avoir un regard neutre.

Ÿ Prises de parole.
Mme Bernadette Bernard, d’Oradour-sur-Glane s’adresse à l’assemblée pour rendre hommage à Robert Hébras. Il serait souhaitable que l’on fasse connaître, au plan national, ce drame humain. Elle demande que les historiens, les cinéastes s’intéressent aux hommes et femmes qui luttent pour la paix et la justice.

Ÿ M. Marcel Darthout rappelle son itinéraire de jeunesse, l’épreuve partagée avec Robert Hébras, et sa perception des déplacés alsaciens présents en 1939 et 1940.

Ÿ M. Gérard Viollet, au nom de l’ANACR soutient la démarche engagée par Mr Robert Hébras . Il estime qu’en Alsace certains font du zèle et qu’il s’agit de défendre l’honneur d’un homme.

Une question est posée concernant les réactions de l’éditeur. Maître Gaffet indique que l’éditeur est en redressement judiciaire. Il n’est pas autonome financièrement : c’est l’administrateur provisoire qui gère ses comptes.
Robert Hébras annonce que “sa voiture est gagée” depuis le 18 décembre 2012.

M. Michel Kiener évoque les sentiments exprimés par les déplacés alsaciens à leur arrivée en Limousin au début de la Seconde guerre.
Exprime son profond respect pour Mr Robert Hébras capable de ne pas céder à la rancœur et de passer à autre chose sans jamais oublier.
Formule le vœu que les associations de “malgré nous » reconnaissent qu’elles se sont trompées en accusant un “juste”.

Ÿ M. François Thomas, président de la Société des Membres de la Légion d’Honneur 87, insiste sur la nécessité de propager nos messages vers les plus jeunes afin que le souvenir de ce massacre soit transmis à ceux qui ne l’ont pas vécu.

Ÿ Vote de résolutions proposées par la présidente.
▪ Accord sur l’action menée et son renouvellement si la procédure dure plus d’un an (à l’unanimité).
▪ Accord pour agir devant la Cour européenne des droits de l’Homme si recours refusé (à l’unanimité) – précisions apportées par Maître Philip Gaffet.

Ÿ Constitution du Conseil d’administration.
Appel à candidatures :
6 noms proposés : Danthieux Odile, Desseix Palmira, Fourgnaud Claudine, Grandcoing Philippe, Malinvaud Henri et Montaudon Anne-Marie.
3 candidatures déclarées : Combeau Sandra, Guiot Edith et Thomas François
Le vote a eu lieu à bulletins secrets : tous les candidats sont élus

Ÿ Intervention de M. Marc Wilmart.
▪ Rappelle le tournage du film Oradour en 1987-1988 et évoque le souvenir de certains témoins, aujourd’hui disparus, ou encore vivants, qui apparaissent dans le film et à qui il rend hommage.
▪ Rappelle la signification de la permanence du site mais aussi celle de l’amnistie.
▪ S’attache à dégager le sens de la condamnation de Colmar : “68 ans plus tard, s’appuyer sur la loi pour faire condamner une victime est inqualifiable. Que se passe-t-il dans le mental de ceux qui font condamner un survivant d’Oradour ?”.
▪ S’interroge sur les comportements – en particulier sur l’obéissance – dans le cadre d’autres guerres, en particulier coloniales.
▪ S’interroge sur les motivations des plaignants.
▪ Dégage la signification essentielle de l’association : défendre une victime.
▪ Considère que “le traitement subi par Robert Hébras est une injure aux 642 victimes”.
Insiste sur la nécessité d’une mobilisation des réseaux personnels, de faire en sorte que l’argent ne soit pas une contrainte. (Voir Annexe)

A 17 heures, la présidente déclare l’Assemblée générale terminée et demande aux élus de bien vouloir rester pour un bref Conseil d’Administration dont le but est sa mise en place.

Composition du Conseil d’Administration :
Le bureau :
Présidente : Malinvaud Bernadette
Vice-président : Wilmart Marc
Secrétaire : Brousse Vincent
Secrétaire adjoint : Grandcoing Philippe
Trésorier : Pommier Philippe
Trésorier adjoint : Malinvaud Henri

Les membres du CA :
Combeau Sandra
Danthieux Odile
Desseix Palmira
Fourgnaud Claudine
Guiot Edith
Montaudon Anne-Marie
Thomas François

Les secrétaires de séance : La Présidente :
Bernard Pommaret Bernadette Malinvaud
Henri Malinvaud

 

Annexe 1 : synthèse de l’intervention de Philippe Pommier

Du 12 janvier au 13 février 1953, un procès attendu, douloureux et décevant : le tribunal militaire de Bordeaux, où les survivants ont porté des témoignages bouleversants, mais n’ont pu se porter parties civiles, n’a jugé que des accusés de rang subalterne : 21 “lampistes”, dont 14 Alsaciens, sur 66 survivants de la compagnie de Waffen-SS, tous les officiers supérieurs ayant soit disparu, soit échappé aux recherches ou à l’extradition. Au cours des audiences, les familles d’Oradour ont été exaspérées par la passivité, l’amnésie et les contradictions d’accusés évasifs sur leur enrôlement, à peine effleurés par le remords. Le verdict (deux condamnations à mort, dont une pour le sergent alsacien engagé volontaire et des peines de prison ou de travaux forcés de 5 à 8 ans pour les 13 autres Alsaciens) a provoqué une profonde déchirure : d’abord, une réaction outragée en Alsace, où se multiplient protestations et pressions sur le gouvernement et le Parlement ; puis en Limousin le ressentiment après l’amnistie du 20 février perçue comme un déni de justice et “une insulte aux martyrs” : Oradour se replia dans sa douleur et son amertume, refusant longtemps les honneurs des représentants de l’Etat.

Ce procès intervenait dans un contexte d’amnistie des collaborateurs (lois de 1951 et 1953), défavorable à l’héritage de la Libération, dans un climat de guerre froide, avec pour adversaire de l’opinion dominante non plus le fascisme déchu, mais la menace soviétique, un climat de division à propos du réarmement allemand, dans le débat sur la Communauté européenne de défense, enfin dans la perspective d’élections municipales disputées (26 avril-3 mai 1953).

L’incorporation de force, invoquée par les défenseurs à Bordeaux et les ADEIF (Associations Des Evadés et Incorporés de Force) alsaciennes, est un fait incontestable, qui n’exonère pas les exécutants de leur participation au crime inouï d’Oradour.

Elle s’intégrait dans l’annexion de l’Alsace-Moselle par Hitler, au mépris des clauses de l’armistice du 22 juin 1940, dans la politique nazie de germanisation de la population et d’embrigadement de la jeunesse (Jeunesse hitlérienne, Service du travail du Reich). Elle fut précédée d’un recrutement de volontaires (sans grand succès : 2 100 avant l’été 1942). Elle fut imposée en Alsace par l’ordonnance du Gauleiter Robert Wagner le 25 août 1942, et étendue lorsque les réserves vinrent à manquer, y compris dans la Waffen-SS, qui n’avait plus assez de volontaires. Dix des accusés alsaciens sont de la classe 1926. La répression subie ou redoutée, les représailles envers les familles, la “rééducation” dans le camp de Schirmeck dissuadaient de tenter l’insoumission. Recrues réputées peu sûres, les “malgré nous” furent d’abord envoyés sur le front russe ; un tiers des 130 000 Alsaciens et Mosellans n’est pas revenu ; faits prisonniers, ils ont subi les dures conditions des camps soviétiques (ex. Tambow). Engagés dans les opérations à l’ouest, en 1944, les incorporés de force n’ont pu ni su désobéir aux ordres drastiques d’un commandement aux abois.
Le doute émis dans son texte par Robert Hébras, – qu’il a levé volontiers – ne portait que sur les Waffen-SS impliqués à Oradour et n’était pas du tout la négation de l’incorporation forcée en général. Quant à ceux qui s’érigent en représentants des victimes de cette incorporation, honorent-ils leur cause en s’acharnant contre une des victimes du 10 juin 1944 ?

Cette vindicte va à rebours des gestes de réconciliation initiés par les municipalités du Dr Lapuelle, en 1994, et de Raymond Frugier, en 1997, assumés lors des visites d’élus alsaciens en 1998 (Roland Ries, maire de Strasbourg) et en 2004 (Adrien Zeller, président de la région Alsace, envisagea une “demande de pardon” dans le Monde du 9 juin 2004). Le président Chirac a célébré “une mémoire réconciliée”, lors de l’inauguration du Centre de la mémoire en 1999, un lieu au service d’un idéal de paix, “sans le voile de l’oubli” (selon Catherine Trautmann, alors ministre de la Culture).

Entre Limousin et Alsace, une exigence de compassion et de compréhension mutuelles s’impose. En modifiant sa brochure, Robert Hébras y a répondu ; son effort et sa bonne foi doivent être reconnus.

Quelques références pour en savoir plus :
Découvrir le Centre de la Mémoire. Oradour-sur-Glane, par Bernadette Malinvaud et Pascal Plas, CRDP du Limousin, 2000
« L’historien face au massacre : écrire l’histoire d’Oradour », par Dominique Danthieux, in Limousin, terre d’historiens, Pulim 2012.
« Le procès d’Oradour », par Jean-Pierre Rioux, L’Histoire n° 64, février 1984.
Procès d’après-guerre, par Jean-Marc Théolleyre, La Découverte-Le Monde, 1985.
Oradour. Arrêt sur mémoire, par Sarah Farmer,.Calmann-Lévy, 1994, rééd. Perrin-Tempus, 2007.
Oradour. La politique et la justice, par Jean-Jacques Fouché, Editions Lucien Souny, 2004.
« Les incorporés de force alsaciens. Déni, convocation et provocation de la mémoire », par Freddy Raphaël et Geneviève Herberich-Marx, Vingtième siècle 6-1985;
Les Malgré-nous : histoire de l’incorporation de force des Alsaciens-Mosellans dans l’armée allemande, par Eugène Riedweg, Editions du Rhin, 1995.
« De la Wehrmacht aux camps soviétiques. La tragédie des « malgré nous », par Gaël Mouellec, L’Histoire n° 255, juin 2001

Annexe 2 : Extrait de l’intervention de Marc Wilmart

(…) En 1988, lors de la préparation du film Oradour – Les Voix de la douleur et Aujourd’hui la mémoire,* nous étions surtout intéressés par l’effet du traumatisme, comment des décennies plus tard il se traduisait dans le quotidien, quelles traces indélébiles il laissait, à commencer par la conservation du village, unique au monde. Objet ô combien symbolique d’un deuil impossible, monumental.
Comprendre Oradour, c’est percevoir, à travers le site, les objets sacrés et les rites, l’onde de choc permanente du malheur.
Onde de choc ravivée aujourd’hui par des ressentiments venus de l’extérieur. C’est une épouvantable histoire de guerre, histoire d’un crime devenu symbole de la barbarie. Histoire d’un bataillon de soldats appartenant au fer de lance du nazisme, les troupes d’assaut SS. Ils portaient tous le même uniforme MAIS n’étaient pas tous ‘’volontaires’’. Il y avait en effet les SS volontaires et les SS contraints et forcés. Ainsi est offert le choix entre pléonasme et oxymore. Bref, il y avait des hommes aux ordres qui ont assassiné en un après-midi 642 personnes.

Bien des années plus tard, lorsqu’il y eut un procès, la politique imposa une amnistie pour ceux considérés comme appartenant aux “non volontaires’’. La loi jeta ainsi un voile sur cet aspect de l’histoire et chacun rentra chez soi, non sans frustration. L’amnistie devenait une sorte d’absolution exemptant tout problème de conscience. A la lecture de certains écrits, il faudrait admettre qu’il n’y eut, parmi les Français, que des victimes, celles d’Oradour et celles qui furent contraintes par d’autres.

Revendiquer un dispositif législatif qui a effacé artificiellement la peine n’exclut pas le crime. N’est-il pas logique qu’un survivant, témoin direct du drame, confronté à une loi de circonstance soit amené à se poser des questions ?

Parmi les hommes identifiés, présents ici le 10 juin 44, en fut-il un seul qui se manifesta d’une façon ou d’une autre auprès des familles ?

A fortiori, 68 ans plus tard, s’appuyer sur la loi pour faire condamner un homme qui a été fusillé et qui perdit les siens reste inqualifiable. Une question reste sans réponse : que se passe-t-il dans le mental de quelqu’un qui est parvenu à faire condamner… un survivant d’Oradour ?

Voilà le paradoxe auquel nous sommes confrontés : la justice sélective, celle qui punit une victime et à mis définitivement hors de cause de possibles bourreaux, pour des raisons politiques, pour une raison d’Etat.

Cela amène à faire un commentaire qui concerne l’actualité.
A l’écoute des médias on entend régulièrement le débat sur la transparence exigée de ceux qui ont participé aux guerres coloniales : l’Algérie, l’Indochine, Madagascar, le Vietnam…. Exigée de ceux qui se sont livrés à des génocides récents, en Yougoslavie par exemple. Parfois des soldats, des officiers, des chefs d’Etat comparaissent devant des tribunaux. Les historiens, les enquêteurs sont au travail, mais à Oradour les zones d’ombre persistent.

J’ouvre une parenthèse à propos de l’obéissance :
Dans les guerres combien de conscrits ont été forcés d’obéir ? N’y avait-il que des volontaires dans les contingents des guerres coloniales ? N’y avait-il que des volontaires parmi les millions de morts des conflits mondiaux ? L’immense majorité des conscrits fut contrainte, ce qui n’interdit pas d’examiner, voire de condamner, les exactions lorsqu’elles furent révélées. Et qu’importent les origines ou l’appartenance géographique de leurs auteurs.

Je pense à cet instant à cet écolier lorrain qui fut le seul à désobéir, ici, le 10 juin 1944. Il quitta les rangs de ses camarades et s’enfuit en courant vers la Glane. Roger Godfrin, petit garçon au destin tragique. En 1988, nous sommes allés enregistrer son témoignage chez lui, en Lorraine. Je lui avais évidemment demandé ce qui avait pu le déterminer à désobéir, il répondit ‘’maman nous avait dit, si vous voyez des uniformes allemands, il faut vous sauver’’. Roger a donc désobéi. Il fut le seul survivant de la famille.
Je reviens à l’actualité et à la problématique qui nous rassemble : aujourd’hui, il est possible de tenir des propos antisémites, nazis, racistes, homophobes à l’échelle de la planète, sur un espace où la loi reste impuissante (sauf pour faire respecter les droits d’auteur). Le tweet est devenu le porte-voix offert à n’importe qui, avec la garantie de l’anonymat.
Par contre, pour Robert Hebras, témoin direct et victime d’un crime de guerre, la liberté d’expression a d’autres conséquences. Il a eu le malheur d’émettre un doute sur le statut de soldat vêtu de l’uniforme SS, à savoir s’ils étaient volontaires ou contraints. Cela lui vaut 10 000 € d’indemnités et une saisie conservatoire de son automobile. Il ne pourrait donc la vendre sans être obligé de verser le produit de la vente aux plaignants.
Mais enfin, que veut-on de Robert Hebras, pourquoi cet acharnement ? Le survivant est-il menaçant à ce point ? Et que menacerait-il ?

Seule nous anime ici l’injustice faite à un homme, survivant d’un massacre devenu symbole mondial de la barbarie. Une plaie que le Limousin porte en lui, un objet devenu sacré, commémoré, un deuil rendu impossible par la conservation, monumentale, unique au monde d’un village “dans le meilleur état de destruction possible” comme le déclara un officiel à la fin de la guerre.
Il n’est en rien question d’esprit partisan, d’appartenance à telle ou telle obédience, réseau, parti, club, mouvement, organisation ,cercle ou secte … Notre action n’a qu’une raison d’être : prendre la défense d’une victime dont la vie fut détruite, dont la mère et les deux sœurs furent assassinées, ici, le 10 juin 1944 dans d’atroces conditions.

Le traitement subi par Robert Hebras est une injure aux 642 victimes. Il devrait spontanément soulever l’indignation et la solidarité. Que faut-il de PLUS pour mobiliser les consciences ?

Condamné à la souffrance et au deuil perpétuel par la sauvagerie, condamné en appel par des magistrats. Tel est le destin d’un Survivant. Et l’on entend ici et là qu’il ne faut pas commenter la décision d’un tribunal. Mais, en démocratie, il est autorisé de contester la loi, il est permis de contester un jugement surtout lorsqu’il n’est pas définitif et que l’accusé a décidé de se pourvoir en cassation.

Ici, en Limousin, au pays de la capitale du maquis, il faudrait tout compte fait se taire ? Accepter, obéir, ne pas interroger les faits, l’Histoire ? Surtout, ne pas interroger les consciences ? Le courage, la solidarité, voilà semble-t-il de gênantes substances.

Il faut se mobiliser, résoudre l’aspect financier de cette procédure. L’argent exigé n’achètera pas la dignité. Le combat est ailleurs que sur nos comptes en banque, il repose sur des principes de considération et de justice.

* coproduction France 3 – Conseil Général de la Haute Vienne
Durée : 2h 08 – DVD – INA

© 2018 DEVOIR DE MEMOIRE

Theme by Anders NorenUp ↑